Bruno Forzani

TOP/FLOP de l’année 2017 (2/6)

Peu enthousiasmé par le tout-venant des productions en termes de cinéma de genre,
j’attends chaque année, fébrile, de nouvelles propositions singulières en provenance des
milieux indépendants et underground. Force est de constater que 2017 s’est révélée
riche de ce point de vu, autant du côté des sorties en salle obscure que des films diffusés
en festival.