- Films

[Critique] SUSPECT de Scott Walker

SUSPECT de Scott Walker

D’emblée, posons les seules questions qui méritent d’être posées à la lecture du pitch : Suspect dispose-t-il d’éléments capables de le faire s’élever au-delà du commun des films de tueurs en série ? La réponse est claire et limpide : Non ! Deuxième interrogation qui découle de la première : Le film de Scott Walker s’applique-t-il néanmoins tout bêtement à proposer suspense, intrigue palpitante et personnages solides ? Là encore : Non, non et NON ! Mais alors, le film est-il nul ? Pas loin…

Pas la peine de prendre des gants n’y de s’attarder longuement : Suspect n’est pas complètement mauvais, mais il ne présente aucun intérêt. Ce qui est peut-être pire… Enième récit de serial killer, inspiré de la traque du véritable Robert Hansen, tueur ayant sévi dans les années 70 en Alaska, le premier film de Scott Walker, également auteur du scénario, n’a pas les reins assez solides pour sortir du lot des innombrables films sur le sujet. Pire, il accumule les mauvais choix, notamment en terme d’écriture…

SUSPECT de Scott Walker

Froid comme l’ennui…

Pourtant, l’Alaska enneigé qui sert de décor au film (titre original : The Frozen Ground) avait de toute évidence un potentiel unique à exploiter dans le genre. Mais jamais Walker n’en tire réellement partie, alors que son tueur en série est un véritable prédateur qui chasse littéralement ses proies dans la forêt. Premier mauvais point… Là où le jeune cinéaste se tire encore une balle dans le pied, c’est dans le traitement de son personnage féminin principal : la jeune paumée Cindy, seule rescapée du tueur, qui finit prostituée et gogo danseuse, avec un pedigree bardé de clichés hallucinants, empêchant toute émotion et toute empathie du spectateur. Dès le départ, le personnage croule tellement sous les poncifs (droguée, battue, violée…), qu’il devient rapidement irritant et inintéressant, et toutes les scènes lacrymales qui lui sont consacrées tombent à plat tellement elles sont gonflées d’évidence… Dommage pour la pauvre Vanessa Hudgens qui vise ici clairement le contre-emploi de ses High School Musicaleries… C’est un peu l’apanage de tous les seconds rôles, qui font globalement tous tapisserie, mais permettent malgré tout de croiser Curtis « 50 Cent » Jackson, l’excellent Dean Norris ou encore Radha Mitchell dans un petit rôle… Un beau gâchis…

SUSPECT de Scott Walker

Reste, tout de même, le cas des deux vedettes : Nicolas Cage et John Cusack. Cage joue l’habituel flic éploré par la perte de sa sœur quelques années plus tôt, dans une scène embarrassante de confession. Cusack endosse quant à lui le rôle du bon père de famille au-dessus de tous soupçons, tueur à ses heures perdues, avec suffisamment de conviction pour faire passer la pilule. Il est de toute évidence la caution qualitative du film. Et ce n’est pas pour rien si le film ne décolle vraiment qu’après une bonne heure de vide, lors de la confrontation entre le flic cherchant à faire avouer le suspect, et ce-dernier, tout en contrôle de lui-même, prônant sa bonne foi. Ce face-à-face Cage/Cusack est le point culminant de Suspect et le seul moment quelque peu tendu et réussi d’un film qui abuse des péripéties téléphonées et autres ficelles mille fois vues ailleurs…

Suspect est tellement inodore, sans aucune aspérité ni substance, que l’hommage aux véritables victimes du tueur en série, dont les photos apparaissent avant le générique final sur fond de rock de supermarché, paraît pour le coup, bien plus embarrassant et déplacé que prévu…

SUSPECT de Scott WalkerSUSPECT de Scott Walker (USA – 2013)

Mauvais

Avec Nicolas Cage, John Cusack, Vanessa Hudgens, Curtis « 50 Cent » Jackson, Dean Norris…

Disponible en Blu-ray et DVD chez Seven Sept le 30 septembre 2013.

Aux yeux de tous, Robert Hansen est un homme respecté et un père de famille attentionné. Ce que tout le monde ignore en revanche, c’est qu’il kidnappe des jeunes femmes et abuse d’elles avant de les lâcher en pleine nature pour les chasser et les abattre. Lorsque Cindy, une des ses victimes, parvient à lui échapper, elle se tourne vers l’inspecteur Halcombe. Ce dernier, faute de preuves, va devoir faire l’impossible pour tenter de coincer le redoutable tueur en série…

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s