-Dossiers -News/Previews

[Actu] 15e FESTIVAL DU FILM ASIATIQUE DE DEAUVILLE – La programmation

Festival du film asiatique de Deauville

Du 6 au 10 mars, les planches de Deauville, son CID, son cinéma du casino accueillent la 15e édition du versant asiatique du festival du film. Cette année, plus de 20 films pour la plupart inédits en France seront projetés. Et clairement, le programme s’annonce des plus alléchant…

Dans la catégorie COMPÉTITION, sept films ont été d’ores et déjà dévoilés, mais les organisateurs annoncent que d’autres titres feront leur apparition dans les jours à venir.

THE WEIGHT de Jeon Kyu-hwan
THE WEIGHT de Jeon Kyu-hwan

– APPARITION de Vincent Sandoval (Philippines)

– FOUR STATIONS de Boonsong Nakphoo (Thaïlande)

– I.D. de Kamal K.M. (Inde)

– MAI RATIMA de Yoo Ji-tae (Corée du Sud)

– TABOOR de Vahid Vakilifar (Iran)

– THE TOWN OF WHALES de Keiko Tsuruoka (Japon)

– THE WEIGHT de Jeon Kyu-hwan (Corée du Sud)

Pour le moment, pas de trace, de nom, ni le moindre titre pour la catégorie ACTION ASIA qui, on l’espère, n’a pas disparu de la programmation….

HORS-COMPETITION, le festival présentera cette année une poignée de dix films donnant à voir un panel de ce qui se fait actuellement en matière de septième art en Asie, avec quelques grands cinéastes déjà récompensés à Deauville et sur le plan international. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le festival fait très fort pour sa quinzième édition avec un plateau de cinéastes confirmés assez impressionnant puisqu’on retrouvera les dernières oeuvres de Chen Kaige, Tsui Hark, Kim Ki-duk, Kiyoshi Kurosawa, Sono Sion ou encore Apichatpong Weerasethakul. Ce qui ne laisse que peu de places pour les nouveaux talents…

SHOKUZAI de Kiyoshi Kurosawa
SHOKUZAI de Kiyoshi Kurosawa

– CAUGHT IN THE WEB de Chen Kaige (Chine)

– PIETA de Kim Ki-duk (Corée du Sud)

– SHOKUZAI de Kiyoshi Kurosawa (Japon)

– THY WOMB de Brillante Ma. Mendoza (Philippines)

– THE LAST SUPPER de Lu Chuan (Chine)

– MEKONG HOTEL d’Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande)

– THE LAND OF HOPE de Sono Sion (Japon)

– DRAGON GATE : LA LÉGENDE DES SABRES VOLANTS de Tsui Hark (Chine)

– BUDDHA : THE GREAT DEPARTURE de Kozo Morishita (Japon)

– THE THIEVES de Choi Dong-hoon (Corée du Sud)

PIETA de Kim Ki-duk
PIETA de Kim Ki-duk
Sono Sion
Sono Sion

Enfin, last but not least, le festival rendra hommage cette année au cinéaste Sono Sion (SUICIDE CLUB, LOVE EXPOSURE, GUILTY OF ROMANCE…), avec la projection de sept de ses films, la plupart inédits en France : I AM SONO SION ! (1985), LOVE (1986), THE ROOM (1993), BAD FILM (1995), KEIKO DESU KEDO (1997), SUICIDE CLUB (2001) et THE LAND OF HOPE (2012). Une Master-Class avec le réalisateur sera animée par Stéphane du Mesnildot le samedi 9 mars.

SUICIDE CLUB de Sono Sion
SUICIDE CLUB de Sono Sion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s