-Films Moyen

[Critique] GANTZ – REVOLUTION de Shinsuke Sato (2011)

GANTZ - REVOLUTION de Shinsuke Sato

Rebâtisée Gantz – Révolution dans sa version française, cette suite de l’adaptation du manga de Hiroya Oku reprend directement là où s’achevait le premier opus. Pourtant, difficile d’être aussi indulgent devant cette séquelle qui peine à maintenir le niveau. Autant le premier Gantz pouvait séduire par sa générosité, autant cette suite peine à convaincre. Pourquoi ? Parce que les éléments de satisfaction du précédent film sont bien loin… Face à une représentation de science fiction au final assez naïve et premier degré, Gantz au commencement avait pour lui d’introduire ses personnages et son intrigue de manière assez habile, laissant planer un certain mystère qui donnait du sel à cette histoire assez invraisemblable. La seconde partie du film, qui laissait place à un bourrinage généreux, était un peu trop “too much” pour complètement séduire, laissant un sentiment général mitigé mais plutôt favorable…

GANTZ - REVOLUTION de Shinsuke Sato

Ombres et brouillards

Cette séquelle ne parvient pas à renouveler la gageure… L’entame est pénible, volontairement (trop) nébuleuse, on peine à raccrocher les wagons… De nouveaux personnages débarquent, sans que l’on distingue réellement qui ils sont, à quoi ils servent… Trop de mystères tuent le mystère… Et l’on en vient rapidement à décrocher et à se moquer poliment de l’histoire (le film dure quand même 2h20…). Quant aux scènes d’action, plutôt bienvenues, elles souffrent d’un découpage assez approximatif, même si elles restent globalement lisibles (l’attaque dans le métro). Sans être complètement ratées, elles souffrent d’un manque de punch et surtout d’implication émotionnelle du spectateur (si l’on excepte l’assaut pétaradant final…)

Là où Gantz Révolution se gaufre également dans les grandes largeurs, c’est dans l’interprétation générale, assez catastrophique. Les acteurs cabotinent, dans leurs combinaisons moulantes, l’oeil sombre… Les atermoiements des personnages fatiguent, tandis que les enjeux dramatiques de l’histoire s’évaporent… L’ensemble du film est froid et mou, sans consistance… Bref, le fragile château de cartes monté dans le premier opus s’effondre littéralement dans cette suite et pointe du doigt le principal problème du projet : la mythologie Gantz est beaucoup moins intéressante et séduisante que la mise en place des mystères de son intrigue. L’histoire de cette séquelle s’éloignerait apparemment drastiquement du manga d’origine, ceci expliquant peut-être cela…


GANTZ - REVOLUTION de Shinsuke SatoGANTZ – REVOLUTIONS de Shinsuke Sato (Japon)

Moyen

Avec Kazunari Ninomiya, Kenichi Matsuyama, Yuriko Yoshitaka…, Musique : Kenji Kawai, Disponible en DVD et Blu-ray chez Wilde Side.


Des morts sont ramenés à la vie par une mystérieuse sphère noire, GANTZ, qui les somme de combattre d’étranges créatures pour racheter leur liberté. Moyennant 100 points, chaque participant peut gagner sa résurrection ou ressusciter un proche. Mais GANTZ, menacé de mourir, décide de complexifier encore les règles…

un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s