Dossiers

[Actus] Top/Flop de l’année 2013… (1ère partie)

Best of 2013

L’année 2013 s’est achevée et avec elle, quelques grands films qui ont célébré comme il se doit la force du cinéma de genre. Avant une cuvée 2014 qui s’annonce également prometteuse (Mea Culpa de Fred Cavayé, Noé de Darren Aronofsky, Robopocalypse de Steven Spielberg, X-Men : Days of future past de Bryan Singer, Godzilla de Gareth Edwards…), retour sur les films qui ont marqué l’année à mon sens. Une sélection dominée par un retour au classique, au dépouillement des intrigues, au films-concept et à la confirmation de certains cinéastes/auteurs. Et petit passage sur ceux qui ont laissé un souvenir bien moins glorieux. Mesdames et messieurs, voici le Top/Flop d’Obsession B !

TOP 2013

par Nicolas Mouchel

1- PRISONERS de Denis Villeneuve

PRISONERS

Le Québécois Denis Villeneuve fait une entrée fracassante dans la cour des films hollywoodiens avec Prisoners. Thriller oppressant, sec comme un coup de trique, interprété fiévreusement par Hugh Jackman et Jake Gyllenhaal, ce cinquième long-métrage du cinéaste est un joyau noir de mise en scène qui renoue avec les polars poisseux à la Se7en. Un coup de maître.

Lire la critique

2- THE BATTERY de Jeremy Gardner (Inédit)

THE BATTERY

Petit film indépendant ayant couru les festivals, The Battery exploite à fond son concept de base hyper simple. Deux hommes que tout oppose tentent de survivre dans un monde envahit par les morts (Zombies ? Infectés ?). D’un postulat d’un classicisme total, Gardner tire une oeuvre pertinente, qui traite de l’errance et de la solidarité, le tout dans l’écrin d’une mise en scène d’une rigueur hallucinante et jubilatoire.

Lire la critique

3- MANIAC de Franck Khalfoun

MANIAC

Relecture du chef d’oeuvre sordide de William Lustig, le Maniac produit par Alexandre Aja et réalisé par Franck Khalfoun est autant un miracle de réussite qu’il suscitait la crainte lors de sa conception. Outre l’usage de la caméra subjective idéalement employée, l’interprétation inquiétante d’Elijah Wood, le gore en full frontal ou encore la musique tétanisante de Rob, ce nouveau Maniac est une réussite sur tous les plans.

Lire la critique

4- GRAVITY d’Alfonso Cuaron

GRAVITY

Tout a été dit sur le film d’Alfonso Cuaron, véritable phénomène des salles obscures en cette fin d’année 2013. Grand film sur l’intime, qui se plait à juxtaposer l’énormité des moyens techniques déployés, une mise en scène grandiose et millimétrée à une destinée minuscule et réduite à son plus simple élément. Outre l’expérience cinématographique extraordinaire, Gravity explore surtout une approche de cinéma total.

5- ALL IS LOST de J.C. Chandor

ALL IS LOST

Débarqué de nulle part, le survival maritime de J.C. Chandor est l’une des claques de cette année. A l’image de The Battery, le film repose presque entièrement sur son concept ultra classique : un homme seul en mer face aux éléments. Quasi muet, le film tire partie de la prestation de Robert Redford, 77 ans, grandiose dans ce rôle ultra physique, dont la fragilité est la plus bel atout. Une fois encore, la simplicité fait des merveilles…

Lire la critique

6- WE ARE WHAT WE ARE de Jim Mickle (Inédit)

WE ARE WHAT WE ARE

Jim Mickle avait suscité la curiosité avec son beau Stake Land. Il confirme les espoirs placés en lui avec le remake du film mexicain Solo lo que Hay. Cette histoire de famille puissante sur fonds de cannibalisme et d’intégrisme religieux est d’une maîtrise surprenante pour un si jeune cinéaste. Sur un stricte plan formel, We are What we are est d’une beauté rare. Noire, mais rare… La mélancolie et l’horreur qui traversent le film marquent durablement après la projection…

Lire la critique

7- MAN OF STEEL de Zach Snyder

MAN OF STEEL

Il fallait bien toute la touche Zach Snyder pour donner un second souffle au personnage de Superman. Jusqu’au boutiste dans ses choix, qu’il assume pleinement, même lorsqu’il flirte avec la faute de goût (l’entrée en matière du film), le réalisateur de Watchmen démontre qu’il a une patte bien à lui, qu’il met au service d’un des héros les plus iconisés qui soit. En résulte un film ultra spectaculaire qui s’assume… et divise forcément.

8- THE LORDS OF SALEM de Rob Zombie (Inédit Vidéo)

THE LORDS OF SALEM

Sorti dans nos contrées directement en vidéo, The Lords of Salem méritait beaucoup mieux. Ce cinquième film de Rob Zombie est l’une des plus pertinentes représentation de la sorcellerie que l’on ait vu sur un écran. A la fois horrifique, atmosphérique et sibyllin sur la fin, ce condensé d’horreur fait l’effet d’une véritable oeuvre satanique. Zombie est définitivement l’auteur le plus intéressant du cinéma d’horreur de ces dernières années.

Lire la critique

9- THE CONJURING – LES DOSSIERS WARREN de James Wan

THE CONJURING

Là encore, du classique, rien que du classique. Mais du classique maîtrisé ! Et ça, ça n’a pas de prix (Prends ça, Paranormal Activity…). James Wan démontre une fois de plus son incroyable capacité à concevoir un film de terreur pure, rien qu’en jouant sur les effets de mise en scène. Assimilant et digérant les recettes éprouvées des chefs d’œuvres du genre, le réalisateur d’Insidious propose un ride horrifique d’une efficacité redoutable, qui se permet même de citer le bis transalpin des 80’s…

Lire la critique

10- ZERO DARK THIRTY de Kathryn Bigelow

ZERO DARK THIRTY

Kathryn Bigelow ne se laisse pas marcher sur les pieds. Au contraire de certains cinéastes masculins qui ont vendu leur âme au diable hollywoodien, l’ex-femme de James Cameron assume ses films, et balance ! Après Démineurs et ses soldats américains en Irak, voici la traque de Ben Laden. Des sujets forts, que Bigelow traite frontalement, sans prendre de gants. Elle place ici une femme au centre de son récit (Jessica Chastain, bluffante), et donne à voir une enquête fluctuant entre faits réels et fiction, aboutissant à une opération d’infiltration d’une tension extrême…

Lire la critique

FLOP 2013

par Nicolas Mouchel

Worst of 2013

En vrac, les déceptions et autres daubes de l’année : Insaisissables de Louis Leterrier, The Collection de Marcus Dunstan, Death Race Inferno de Roel Reiné, Spiders 3D de Tibor Takacs, Suspect de Scott Walker… Et la saison 8 de Dexter !

10 réponses »

  1. Mouais, tu ne joues pas le jeu avec tes inédits de gros frimeur de festival et de gros pirate et tes DTV…
    Même pour les flops y a quasi que du DTV…
    Et puis en plus The Collection c’est vachement bien…
    A l’exception de Gravity que je n’ai toujours pas vu et de Maniac qui figure dans mon flop, j’aime tous les films (pas inédits ^^) de ton top.
    Mais aucun, je crois ne figure dans le mien, so far..
    Mais moi j’attends fin janvier, le festival Télérama et quelques rattrapages au ciné et en DVD, BR, etc… Pour rendre mon top & flop définitif…
    Mais il ne contiendra QUE des films sortis au ciné 😉
    Pour le moment, les 10 premiers sont:
    La Vie d’Adèle
    Insidious – Chapitre 2
    Berberian Sound Studio
    Mud
    Bambi
    La fille de nulle part
    Django Unchained
    Camille Claudel 1915
    L’inconnu du lac
    Behind the candelabra (Ma vie avec Liberace)

    Et les dix derniers:

    Hitchcock
    American Nightmare
    World war Z
    The Bay
    La stratégie de la poussette
    Arrêtez moi
    Texas Chainsaw 3D
    La vraie vie des profs
    Vive la France
    Pas très normales activités

    J'aime

    • Et bé ! T’as mangé du lion ? 😉
      Alors petite précision : il n’est pas évoqué qu’il s’agit d’un bilan ciné. Par ailleurs, bien qu’étant journaliste, on ne me paye pas encore pour voir des films (et c’est bien dommage). Si je le pouvais, je ne traiterais que des sorties ciné. Mais, pour des raisons perso, je n’en vois pas assez dans l’année pour cela. Ensuite, je préfère inclure un film vu dans un festival ou en DTV, tant qu’il a été vu durant l’année écoulée. Je ne vois pas ce qu’il y a de choquant à cela. Je privilégie les œuvres qui m’ont marqué au détriment d’autres qui, à mon sens, le méritent moins.
      Voilà. Cela ne reste qu’un bilan personnel. Donc il vaut ce qu’il vaut. Évidemment 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s