-News/Previews Bandes-annonces

[Preview] Le requin de THE SHALLOWS montre le bout de sa mâchoire

Avec THE SHALLOWS, Jaume Collet-Serra va-t-il nous venger de décennies de films de requins-tueurs aussi ridicules que médiocres ? La bande-annonce donne, pour le moment, envie d'y croire très fort...

INSTINCT DE SURVIE - THE SHALLOWS

INSTINCT DE SURVIE - THE SHALLOWSLe grand requin blanc refait surface sur les écrans de cinéma. La 24 août prochain, The Shallows – Instinct de survie (quel brainstorming pour le titre français…) marquera en effet le retour fracassant d’un sous-genre porté disparu dans les salles obscures depuis un certain nombre d’années : le film de requin-tueur. Bien après la terreur provoquée par le mètre-étalon Les Dents de la mer de Steven Spielberg en 1974, puis par ses suites plus ou moins mémorables, quelques temps après les démarcations italiennes (La Mort au large, Cruel Jaws et consorts…) et les dérivés d’autres espèces (Piranhas de Joe Dante, sa suite, son remake et la suite de son remake…, Orca de Michael Anderson…), après les espèces génétiquement modifiées (Peur Bleue de Renny Harlin), et les petits budgets méritants (Open Water de Chris Kentis, The Reef d’Andrew Traucki), et surtout dans la foulée des innommables et innombrables nanars de compétition bourrés de CGI foireux et marqués du sceau de la débilité profonde (Mégashark vs ta grand-mère, Sharknado et succédanés)… Enfin… Enfin va-t-on retrouver une expérience cinématographique digne de nous scotcher au fauteuil et de nous faire détester l’océan comme il y a une quarantaine d’années… ???

C’est en tout cas ce que semble nous promettre The Shallows – Instinct de survie réalisé par Jaume Collet-Serra. Le cinéaste espagnol nous avait intrigué avec l’excellent La Maison de cire, puis l’épatant Esther, avant de nous la faire à l’envers avec les thrillers Sans-identité et Non Stop avec Liam Neeson. Sur ce nouveau projet aquatique, il semble avoir pris le parti du film à suspense, privilégiant la terreur sourde à la surenchère crétino-gore. Le projet se base sur un pitch extrêmement simple : Nancy surfe en solitaire sur une plage isolée lorsqu’elle est attaquée par un grand requin blanc. Elle se réfugie sur un rocher, hors de portée du squale. Elle a moins de 200 mètres à parcourir à la nage pour être sauvée, mais regagner la terre ferme sera le plus mortel des combats…

INSTINCT DE SURVIE - THE SHALLOWS

En l’état, l’intrigue de The Shallows paraît dépouillé de toutes matières superflues et l’on peut légitimement penser que le cinéaste s’est d’autant plus concentré sur sa mise en scène, l’ambiance et sur la montée progressive de la tension pour attraper le spectateur, comme l’avait si bien réalisé Spielberg en 1974 (on y revient toujours…) Avec Blake Lively (The Town de Ben Affleck, Savages d’Oliver Stone) dans le rôle principal. Cette première véritable bande-annonce donne en tout cas le ton. Enjeux clairs et restreints, cadrages précis pour une immersion totale. Même si les effets spéciaux du requin inquiètent d’ores et déjà lors de l’attaque du surfeur, même si on a la désagréable sensation d’avoir presque tout vu dans la bande-annonce, on a envie d’y croire fermement…

La bande-annonce :

 

un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s