[Preview] ÇA – partie 1 d’Andrés Muschietti

ÇA d'Andrés Muschietti

Au rayon des projets autant attendus que redoutés, la nouvelle adaptation du célèbre roman Ça de Stephen King (It en VO) est une véritable tête de gondole. Après des années d’annonce et de report, les fans du clown Pennywise, qui ont frémi lors de la découverte de l’oeuvre originale à l’adolescence (et son adaptation en téléfilm par Tommy Lee Wallace en 1990) touchent enfin leur désir du doigt : la première partie du film réalisé par Andrés Muschietti sortira sur les écrans le 20 septembre 2017.

Il fallait bien en effet deux volets pour transposer l’écrit de King, l’un de ses plus ambitieux, complexes et célèbres, en une oeuvre cinématographique que l’on espère la plus fidèle possible. Un souhait qui avait pourtant pris du plomb dans l’aile en 2015, après le départ du projet de Cary Fukunaga (Jane Eyre, True Detective), premier (et excellent) réalisateur envisagé, pour des différents artistiques avec le studio (Warner) qui ne laissaient augurer rien de bon. Pourtant, l’arlésienne Ça restait sur les rails avec l’arrivée à la barre d’Andrés Muschietti, auteur du très bon et remarqué Mamá, et choix à première vue pertinent si l’on considère la noirceur et l’émotion indéniables que le cinéaste avait su transmettre dans son premier film. Au casting de cette adaptation, Bill Skarsgård, jeune comédien aperçu dans la saga Divergente et la série Hemlock Grove, aura la lourde tâche d’enfiler le costume du clown maléfique (succédant ainsi à Tim Curry dans le téléfilm de 1990). La bande d’adolescents du « club des losers » qui s’opposera à Pennywise sera quant à elle composée de Jaeden Lieberher (Midnight Special), Finn Wolfhard (Stranger Things) ou encore Wyatt Oleff (Les Gardiens de la Galaxie), de jeunes pousses hollywoodiennes au pedigree déjà intéressant. A noter également la présence de Chung-Hoon Chung à la photographie, un technicien de premier plan qui a collaboré à plusieurs reprises avec Park Chan-Wook (Old Boy, Stoker, Mademoiselle…) et de Peter Grundy (L’Antre de la folie) à la direction artistique.

Une équipe somme toute assez solide sur le papier, qui donne de l’espoir quant au résultat final d’un projet, on l’a déjà dit, aussi attendu que redouté. De quelle marge de manœuvre Andrés Muschietti a-t-il disposé pour transposer toute l’action horrifique et les émois adolescents décrits si précisément par Stephen King dans son roman ? Le respect de l’oeuvre et l’approche utilisée seront très certainement déterminantes pour gagner les faveurs des fans, en espérant que la motivation (légitime) d’aller drainer un large et nouveau public n’occasionnera pas une aseptisation du récit originel.ÇA d'Andrés Muschietti
En tout les cas, le risque est grand pour Andrés Muschietti sur un tel film, dont la seconde partie (actuellement en tournage) doit sortir en 2018. Même si Stephen King lui-même vient d’adouber ce premier volet…

Le premier trailer du film permet de découvrir une série d’images extrêmement soignées et une ambiance qui semblent coller d’assez près aux péripéties du livre. Mieux, on y retrouve l’atmosphère pesante et mortifère du best-seller de King et un Pennywise ouvertement malfaisant à l’allure annonciatrice de beaux moments de flippe. Au regard de l’équipe en place sur le film et de ce premier trailer, on peut légitimement se montrer extrêmement optimiste…

L’histoire : Plusieurs disparitions d’enfants sont signalées dans la petite ville de Derry, dans le Maine. Au même moment, une bande d’adolescents doit affronter un clown maléfique et tueur, du nom de Pennywise, qui sévit depuis des siècles. Ils vont connaître leur plus grande terreur…

Le trailer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Three Mothers Films

Si vous n'aimez pas mes films, ne les regardez pas - Dario Argento

CritiKs MoviZ

Critiques de films ...

LA FOUTOIROTHÈQUE

Collection cinéphagique en forme de boxon

Sweet Judas

Le blog qu'on sait pas trop de quoi il parle, mais qu'il est vachement beau.

A Sad Picture Of A Red Sky

Un blog où je vous parlerais de mes passions, le cinéma, la musique, les romans, les comics/BD, les séries TV et qui sait, un jour peut-être je vous parlerais de l’Univers A Sad Picture Of A Red Sky et de mes romans ;) En attendant bonne lecture, bon visionnage et bonne écoute ! D.A.G. //// A blog about movies, music, novels, comics, TV-shows and maybe one day I will talk to you about A Sad Picture Of A Red Sky Universe. Meanwhile, have a good reading, viewing and listening ;) D.A.G.

Le blog de la revue de cinéma Versus

Films de genre & grands classiques

Mauvais Genre

par amour pour le cinéma de genre

Boires et Déboires d'un Zéro Masqué

Beaucoup de cinéma, un zeste de littérature, une cuillerée de sport et d'actualité et un tantinet d'histoires du quotidien d'un zéro.

Les Chroniques de Cliffhanger & Co

Actualités cinéma et séries tv : Critiques, news, analyses...

%d blogueurs aiment cette page :