A la Une

RESET

[Actus] Le pilote de RESET est en ligne !

Mauvaise nouvelle, la prometteuse série TV fantastique française RESET ne verra pas le jour… Excellente nouvelle, le très bon pilote est désormais visionnable en ligne ici même…

GAZ DE FRANCE de Benoît Forgeard

[Critique] GAZ DE FRANCE de Benoît Forgeard

GAZ DE FRANCE de Benoît Forgeard est un film de genre français pour le moins étrange, dans lequel notre rédacteur Lesinge a trouvé matière à réflexion. Décryptage !

image-w1280

[Be Kind Rewind] MOI, ZOMBIE : CHRONIQUE DE LA DOULEUR d’Andrew Parkinson (1998)

Avec MOI, ZOMBIE : CHRONIQUE DE LA DOULEUR, Andrew Parkinson explorait le lent et douloureux processus de dégradation du corps et de l’esprit. Une brillante variation du film de zombie…

Critiques films

LA PROPHÉTIE DE L'ANNEAU de Roland Joffé

[Critique] LA PROPHÉTIE DE L’ANNEAU de Roland Joffé

Film malade, mal fagoté et totalement disproportionné entre ses grandes ambitions, sa bonne tenue formelle et ses carences narratives, LA PROPHÉTIE DE L’ANNEAU de Roland Joffé est une aberration filmique…

wp-1485548325811.jpg

[Critique] AAAAAAAAH ! de Steve Oram

Et si les humains adoptaient un comportement simiesque au quotidien… C’est en substance le concept exploré par le Britannique Steve Oram (KILL LIST) dans son intriguant, et pas moins fascinant, AAAAAAAAH !

PULSIONS CANNIBALES d'Antonio Margheriti

[Be Kind Rewind] PULSIONS CANNIBALES d’Antonio Margheriti (1980)

Distribuée par le LE CHAT QUI FUME, l’édition DVD de PULSIONS CANNIBALES d’Antonio Margheriti vaut moins pour le film lui-même que pour son excellente interactivité…

ROGUE ONE de Gareth Edwards

[Critique] ROGUE ONE : A STAR WARS STORY de Gareth Edwards

ROGUE ONE de Gareth Edwards navigue entre deux eaux. Saisissant par bien des aspects et décevant par d’autres… Mais globalement enthousiasmant pour les fans de la saga…

PREMIER CONTACT de Denis Villeneuve

[Critique] PREMIER CONTACT de Denis Villeneuve

Film de science-fiction intimiste et anti-spectaculaire, PREMIER CONTACT de Denis Villeneuve est pavé de bonnes intentions et riche de qualités formelles… mais s’enlise dans des considérations un peu vaines…

Kenshin : La fin de la légende de Keishi Otomo

[Critique] KENSHIN KYOTO INFERNO/KENSHIN LA FIN DE LA LEGENDE de Keishi Otomo

L’adaptation live de KENSHIN LE VAGABOND s’achève sur deux épisodes explosifs qui concluent en beauté une trilogie moderne du chambara très recommandable…

Plus de critiques...

image-w1280

[Be Kind Rewind] MOI, ZOMBIE : CHRONIQUE DE LA DOULEUR d’Andrew Parkinson (1998)

Avec MOI, ZOMBIE : CHRONIQUE DE LA DOULEUR, Andrew Parkinson explorait le lent et douloureux processus de dégradation du corps et de l’esprit. Une brillante variation du film de zombie…

EXTE de Sono Sion

[Critique] EXTE de Sono Sion

Partant d’un postulat plus qu’improbable et tiré par les cheveux (!!!), EXTE est un film horrifique totalement réussi qui porte incontestablement la signature de son insaisissable réalisateur : le génialement dingue Sono Sion.

GAZ DE FRANCE de Benoît Forgeard

[Critique] GAZ DE FRANCE de Benoît Forgeard

GAZ DE FRANCE de Benoît Forgeard est un film de genre français pour le moins étrange, dans lequel notre rédacteur Lesinge a trouvé matière à réflexion. Décryptage !

PREMIER CONTACT de Denis Villeneuve

[Critique] PREMIER CONTACT de Denis Villeneuve

Film de science-fiction intimiste et anti-spectaculaire, PREMIER CONTACT de Denis Villeneuve est pavé de bonnes intentions et riche de qualités formelles… mais s’enlise dans des considérations un peu vaines…

LA PROPHÉTIE DE L'ANNEAU de Roland Joffé

[Critique] LA PROPHÉTIE DE L’ANNEAU de Roland Joffé

Film malade, mal fagoté et totalement disproportionné entre ses grandes ambitions, sa bonne tenue formelle et ses carences narratives, LA PROPHÉTIE DE L’ANNEAU de Roland Joffé est une aberration filmique…

Night Train to Terror

[Be Kind Rewind] NIGHT TRAIN TO TERROR de Jay Schlossberg-Cohen (1985)

Edité par le courageux et néanmoins barré Chat qui fume, NIGHT TRAIN TO TERROR est un film à sketchs azimuté, charcuté, tripatouillé et couturé dans tous les sens. Le pire des années 80 en 90 minutes…