[Actus] Paris International Fantastic Film Festival 2022 : SHIN ULTRAMAN fera l’ouverture

Les premiers films annoncés...

La 11e édition du Paris International Fantastic Film Festival se déroulera du 6 au 12 décembre 2022 au Max Linder Panorama. Alors que l’ensemble de la programmation n’a pas encore été dévoilée, les organisateurs ont néanmoins annoncé il y a quelques jours une poignée de premiers titres. En commençant par le début, à savoir le film d’ouverture de cette 11e édition : Shin Ultraman de Shinji Higuchi, troisième volet du projet « Shin Japan Heroes Universe », après Shin Godzilla et Shin Evangelion.

Sont également annoncés les derniers films de Ryûhei Kitamura (Downrange) et Neil Marshall (The Descent, Sorcière : Cinq jours en enfer), de Justin Benson et Aaron Moorhead (Spring, The Endless), Lucile Hadzihalilovic (Innocence, Evolution) ou encore Kurtis David Harder (Spiral).

Les 12 premiers films annoncés :

Shin Ultraman

SHIN ULTRAMAN de Shinji Higuchi – (Film d’ouverture)
Japon, 2022
Des kaiju toujours plus motivés attaquent le Japon, mais heureusement, la vigie Ultraman veille au grain. Higuchi à la réalisation et Hideaki Anno au scénario propulsent les partis pris de leur SHIN GODZILLA dans des confins psychédéliques.

The Price we pay

THE PRICE WE PAY de Ryûhei Kitamura
USA, 2022
Après un hold-up foireux, un gang trouve refuge dans une grange isolée. C’est évidemment une très mauvaise idée. Le Kitamura mal élevé que nous aimons tant est de retour, il poursuit dans la joie et la barbaque son tour des Etats-Unis dégénérés.

Huesera

HUESERA de Michelle Garza Cervera
Mexique/Pérou, 2022
Valeria tombe enfin enceinte. Son corps change, et c’est très sale. Dans ce premier long-métrage époustouflant de maîtrise, à la photo et au sound design à se damner, toutes les angoisses liées à la parentalité prennent chair et os.

Something in the dirt

SOMETHING IN THE DIRT de Justin Benson & Aaron Moorhead
USA, 2022
Deux voisins tentent d’expliquer les phénomènes paranormaux dont ils sont témoins, et se perdent dans un dédale conspi. Le duo Benson / Moorhead explore avec une implacable sagacité toutes les limites du confinement mental.

Earwig

EARWIG de Lucile Hadzihalilovic
France, 2022
Une fillette aux dents de glace va enfin quitter la demeure qu’on jurerait hantée où elle est retenue. Une telle invitation au cauchemar ne se refuse pas, surtout venant d’une cinéaste au sommet de son art.

H4z4rd

H4Z4RD de Jonas Govaerts (Première française)
Belgique, 2022
Au volant de sa grosse bagnole tunée, Noah va devoir s’extirper d’une journée cataclysmique. Quand la verve redneck du scénariste Trent Haaga rencontre la déglingue belge, le résultat laisse forcément des traces et des taches.

Influencer

INFLUENCER de Kurtis David Harder (Première européenne)
USA, 2022
La Thaïlande, ses paysages de rêve, ses expatriés en quête d’oubli, ses disparitions mystérieuses. A la suite de son angoissant Spiral, Kurtis David Harder muscle sa mise en scène et interroge l’époque avec une pertinence égale.

Candyland

CANDYLAND de John Swab (Première française)
USA, 2022
Une jeune paumée rejoint une bande de prostitués officiant autour d’une station-service, et les cadavres commencent à s’empiler. Le genre de film à traverser un champ de mines thématiques en entrechats, puis à boire de l’essence pour pisser sur votre feu de camp.

The Elderly

THE ELDERLY de Raul Cerezo & Fernando Gonzalez Gomez (Première française)
Espagne, 2022
La canicule frappe de plus en plus fort sur Madrid, et le troisième âge dérive au diapason. Le scénario concasse tous les thèmes brûlants du cinéma de genre espagnol contemporain, la mise en scène les enrobe de macabre.

VHS99

V/H/S 99 de Johannes Roberts, Maggie Levin, Flying Lotus…
USA, 2022
A la suite du fendard V/H/S 94, cette nouvelle anthologie joue plus volontiers sur la trouille du changement d’époque, et l‘audit malin de ses marqueurs pop culturels. De l’anti-nostalgie sur son lit de créatures ignobles.

Glorious

GLORIOUS de Rebekah McKendry (Première française)
USA, 2022
Wes n’a pas le temps de se remettre d’une rupture qu’il se retrouve coincé dans les toilettes d’une station-service avec une déité communiquant avec lui à travers un glory hole. Une odyssée psychanalytique gorasse, à se tordre dans tous les sens.

The Lair

THE LAIR de Neil Marshall
UK, 2022
L’avion du lieutenant Kate Sinclair est abattu en plein territoire ennemi. Sa seule chance de repli ? Un bunker soviétique infesté de créatures indicibles. A mi-chemin de Dog Soldiers et The Descent, Marshall accouche de la séance de minuit idéale.

Par Nicolas Mouchel

Créateur et rédacteur sur Obsession B. Journaliste en presse écrite et passionné de cinéma de genre, particulièrement friand des œuvres de Brian De Palma, Roman Polanski, John Carpenter, David Cronenberg et consorts… Pas insensible à la folie et l’inventivité des cinéastes asiatiques, Tsui Hark en tête de liste… Que du classique en résumé. Les bases. Normal.
Contact : niko.mouchel@gmail.com

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. [Actus] PIFFF 2022 : Cinq séances cultes chaudes comme la braise… – Obsession B
  2. [Actus] PIFFF 2022 : une sélection de 14 courts-métrages internationaux pour tous les goûts – Obsession B

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Three Mothers Films

Trigger Warning : presque tout...

CritiKs MoviZ

Critiques de films ...

LA FOUTOIROTHÈQUE

Collection cinéphagique en forme de boxon

Sweet Judas

Le blog qu'on sait pas trop de quoi il parle, mais qu'il est vachement beau.

A Sad Picture Of A Red Sky

Un blog où je vous parlerais de mes passions, le cinéma, la musique, les romans, les comics/BD, les séries TV et qui sait, un jour peut-être je vous parlerais de l’Univers A Sad Picture Of A Red Sky et de mes romans ;) En attendant bonne lecture, bon visionnage et bonne écoute ! D.A.G. //// A blog about movies, music, novels, comics, TV-shows and maybe one day I will talk to you about A Sad Picture Of A Red Sky Universe. Meanwhile, have a good reading, viewing and listening ;) D.A.G.

Le blog de la revue de cinéma Versus

Films de genre & grands classiques

Mauvais Genre

par amour pour le cinéma de genre

Boires et Déboires d'un Zéro Masqué

Beaucoup de cinéma, un zeste de littérature, une cuillerée de sport et d'actualité et un tantinet d'histoires du quotidien d'un zéro.

%d blogueurs aiment cette page :